COMMUNIQUÉ : Assassinat du général Soleimani : Le crime ne restera pas impayé !

Le général de division Qassem Soleimani, haut commandant du Corps des Gardiens de la Révolution islamique, héros de la guerre contre le terrorisme takfiriste de Daesh, a rejoint ce vendredi matin 3 janvier le long cortège des martyrs de la lutte contre l’entité sioniste en Palestine, lâchement assassiné par une frappe américaine contre l’aéroport de Bagdad.

Comme tous les défenseurs de la justice et de la paix dans le monde, les Nationalistes français pleurent la noble figure du général Soleimani qui avait contribué à restaurer l’ordre en Syrie et en Irak. Ils adressent leurs plus sincères condoléances au peuple iranien, aux dirigeants de la République islamique et à son guide suprême, l’Ayatollah Ali Khamenei.

Cet acte inqualifiable, tranquillement commandé par Donald Trump depuis son bureau de campagne électorale à la Maison Blanche, relève du terrorisme et, loin de contribuer à la paix au Moyen-Orient, ne fera qu’enfoncer un peu plus l’Irak dans le chaos. Cependant, loin de désarmer et de décourager les opposants au nouvel ordre mondial americano-sioniste, ce lâche assassinat ne fait que renforcer leur détermination.

Les Nationalistes appellent au retrait total des troupes yankees d’Irak et de Syrie en leur rappelant que cet acte inqualifiable ne saurait rester impuni.

Yvan Benedetti,

Chef du mouvement Les Nationalistes.